jeudi 21 juin 2018

Exposition rétrospective "Anima"

Je suis heureuse de vous inviter à l’inauguration de la première exposition rétrospective de mon travail
le dimanche 1er juillet 2018 à 15H
à l’Expédition, site le Chameau, à Châteauvillain (Haute-Marne).

L’exposition Anima regroupe des œuvres de 2003 à juin 2018. Je suis à la fois fière et émue de vous présenter réunis ces projets qui ont nourrit mon imaginaire et jalonné mon chemin…  
Elle fait partie d’une grande exposition/manifeste pour la forêt, Forêts / imaginaires rassemblant les œuvres, portraits et récits d’environ 80 artistes / habitants / étudiants, organisée par la Maison Laurentine (Pierre Bongiovanni et Marie-Solange Dubès).

Elle est ouverte du 1er juillet au 26 août 2018, gratuite et ouverte tous les jours de 15h à 19h.

Je remercie chaleureusement Marie-Solange et Pierre pour m’avoir permis de réaliser cette exposition qui, je l’espère vous plaira…


mardi 19 juin 2018

Montage de l'exposition Anima

Du 11 au 17 juin 2018, j'étais en Haute-Marne, à Châteauvillain pour le montage de l'exposition Anima, une rétrospective de mon travail réunissant plus de 65 œuvres dans la grande salle de l'Expédition sur le site Le Chameau. L'exposition est organisée par la Maison Laurentine, par Pierre Bongiovanni et Marie-Solange Dubès, avec le soutien de la CC3F et de son office de tourisme ; Anima fait partie de l'événement "forêts // imaginaires" qui regroupe aussi une belle et éclectique exposition/manifeste pour la forêt, avec le travail d'artistes, d'habitants et d'étudiants.

Accrocher, présenter, exposer des créations de 2003 à 2018 n'a pas été facile au premier abord. Puis des ponts entre les différentes créations se sont tracés et des liens évidents se sont tissés le long du parcours d'exposition.
Ce coup d’œil englobant sur 15 ans de travail est une expérience très intéressante et bouleversante pour moi...
Cet ancien site industriel gardé brut révèle avec douceur et avec force à la fois les matières, les couleurs que j'utilise dans mon travail.

J'espère que cet accrochage assez conséquent d'une grande partie de mon travail, dans ce lieu atypique et chargé d'émotions vous touchera. L'occasion de voir réuni mon porteur de baleine, mon hibou monstre, mes corps suspendus, dessins, gravures d'humanimaux et fantômes récents, ainsi que des dessins de cette année et une installation géante de dessins inédites...

L'inauguration de Forêts // Imaginaires a lieu le dimanche 1er juillet à 15h.
Site Le Chameau, 4 route de Châtillon, Châteauvillain.

Exposition du 1er juillet au 26 août 2018.
Entrée libre. Ouvert tous les jours de 15h à 19h.














lundi 11 juin 2018

La parade des oiseaux

Année scolaire 2017-2018.
Je m'installe au groupe scolaire Jean Zay de Charleville-Mézières pour un Projet Artistique Globalisé qui promet d'être riche. Je vais travailler avec quatre classes, les moyennes sections/ grandes sections de maternelle, les CE1, les CE2 et les CM1/CM2.
Nous allons créer des masques, des sculptures mobiles suspendues, des silhouettes de théâtre d'ombre et des grandes silhouettes portées pour faire une Parade des Oiseaux, un défilé joyeux en hommage aux oiseaux que j'aime tant! J'ai envie de partager ma passion pour ces animaux, de sensibiliser les enfants à leur vie fragile et poétique qu'il faut apprendre à observer pour mieux la protéger.










Enfin le mois de juin. Les répétitions se sont bien passées. Tout le monde est prêt et très impatient!!











Les familles et les spectateurs officiels sont venus nombreux voir nos oiseaux parader!

Ce fût un moment joyeux, gai, festif et coloré, une réunion poétique et artistique dont on se souviendra!










PAG soutenu par la DRAC Grand Est et le rectorat de l'académie de Champagne Ardenne, en partenariat avec le Festival mondial des théâtres de marionnettes.



dimanche 15 avril 2018

Les fantômes reviennent...


Fantôme ours
2018
Dessin au crayon noir pitt oil sur papier



Fantôme renard
2018
Dessin au crayon noir pitt oil sur papier

mercredi 4 avril 2018

Nouveaux dessins d'oiseaux


Qu'est-ce que tu veux?
2018




Mais pourquoi?
2018




Qu'est-ce que tu guettes?
2018




Réfléchissons...
2018




Par là...
2018



dimanche 1 octobre 2017

Chasse à l'envers

21 septembre 2017.
C'est sous un ciel clair et étoilé, après des déluges de pluie, que la chasse à l'envers s'est enfin déroulée.
Le bus s'est enfoncé sur la route forestière puis s'est arrêté pour déposer la cinquantaine de spectateurs du Festival mondial des théâtres de marionnettes. On débarque des boîtes en carton au contenu mystérieux. Le cortège de marcheurs à la frontale s'avance sur le chemin. Le groupe s'installe dans une petite clairière éclairée par des spots.
Je sens que le moment est unique, qu'il ne reproduira probablement pas, alors je profite pleinement de l'instant...
Je déballe les boîtes et installe leur contenu sur le tapis de mousse. Des morceaux de corps d'animaux, lambeaux de papiers et de tissus, restes découpés d'une chasse... Puis je sonne la cloche, j'appelle aux réveils des morts.
Des sons de guitares lancinants et des chants plaintifs viennent de loin, de la forêt sombre. Un musicien maudit erre, éclairé par une petite lanterne.
Quatre silhouettes noires encerclent la scène et s'approchent doucement pour s'emparer avec délicatesse de quelques morceaux. Les marionnettistes insufflent la vie dans les corps morts. D'abord des respirations. Puis des mouvements. Des regards. Les morceaux se cherchent, les corps se recomposent. Chaque marionnettiste incarne avec force la vie de l'animal qui revient.
Oiseaux.
Renards.
Biche, loup.
Blaireau.
Puis Ours... Sanglier.

La mousse offre sa couleur verte, plus de lambeaux, les bêtes sont reparties.
Le silence revient.
Je referme les boîtes et les tends une par une aux spectateurs muets. Le cortège repart, dans un recueillement silencieux.

Le retour en bus est emprunt encore de souvenirs.
L'expérience magique se termine là, à la descente du bus revenu dans le centre ville de Charleville.

Un sentiment de bonheur et de libération m'envahit. J'ai vraiment fait renaître mes animaux de papiers. Ils vivent en forêt. Là où le monde est différent, emplie de poésie. Un morceau de moi est resté avec eux. Je reviens plus légère.



Une performance de Julie Faure-Brac. 
 Manipulation : Morgane Aimerie Robin, Anaïs Chapuis, Simon Delattre, Jurate Trimakaite. Musique : Emmanuel Aldeguer.
Création lumière : Jean-Louis Van Der Vliet, Jean-Philippe Dargent
Prise de son : Clément Faure-Brac, Sarah Serginsky, Marie Skozipiec
Prise de vues : Bruno Buthion, Maude Perez, Baptiste Heller, Christophe Loiseau
Fabrication sculptures/marionnettes : Julie Faure-Brac, Anaïs Chapuis
Production : association Monde Autre. Avec le soutien de la DRAC Champagne-Ardenne, de la région Grand Est, de la ville de Charleville-Mézières, du Conseil Départemental des Ardennes, du Festival Mondial des théâtres de marionnettes de Charleville-Mézières, des contributeurs Ulule.
Accompagnement artistique et administratif : Jérôme Descamps



Photo: Christophe Loiseau